Avec le contexte sécuritaire difficile que traverse notre pays, bon nombre de personnes ont fui leurs localités pour trouver refuge dans les alentours de nos villes, dont la ville de Ouahigouya.

Beaucoup d'enfants malheureusement qui étaient scolarisés ont suivi leur parents et du coup se retrouvent sans classes pour poursuivre l'école. C'est le constat fait à l'école de Souli de Ouahigouya, lorsque l'Association Zoodo pour la Promotion de la Femme était de passage pour le suivi des élèves qu'elle parraine dans cette école comme dans certains villages aussi: beaucoup d'enfants à même le sol pour suivre les cours, par manque de salles pour les accueillir, pas d'endroit pour les scolariser.

Devant un tel constat désolant, l'Association a expliqué cette situation précaire à son Partenaire de la Suisse Beogo, puis a exprimé le besoin de financement d'une école, pour permettre à ces enfants de pouvoir étudier normalement.

l'Association Beogo a alors accepté de financer la construction de cette école à Souli au profit de ces élèves déplacés.

Aujourd'hui achevée, l'école de Souli comporte trois classes, plus un magasin, un bureau et des toilettes bientôt achevées pour filles et garçons. L'école est totalement équipée et au moins 120 élèves seront bénéficiaires à la rentrée prochaine.

Enseignant, Parents et élèves, tous sont contents et Zoodo traduit sa reconnaissance à son partenaire Beogo pour ce grand soulagement au profit des enfants déplacés. Ils pourront étudier dorénavant dans de bonnes conditions. C'est un grand élan de solidarité envers notre pays.

Ecole Souli1